Forum de l'Ecole des Sciences de Gestion et d'Informatique Privée à Ouarzazate
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Suite du cours //LINUX// partie 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hamoda
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 87
Age : 29
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Suite du cours //LINUX// partie 3   Jeu 21 Mai - 5:49

Chapitre 5 : Gestion du système.


Opération sur les utilisateurs.


Ajouter un utilisateur.


La commande pour ajouter un utilisateur est :

# adduser
Après exécution de la commande, il vous sera demandé tous les renseignements utiles à la création d'un nouveau compte. Cette commande n'est en principe exécuta-ble que par le super utilisateur.
Changer son mot de passe.


La commande pour changer son mot de passe est :

$ passwd [nom]
"nom" est le nom de l'utilisateur dont vous voulez changer le mot de passe. Seul le super utilisateur peut changer le mot de passe d'une autre personne.
Changer d'identité.


Linux, comme tous les systèmes UNIX, permet à un utilisateur de prendre l'identité d'un autre. Cette possibilité permet notamment à l'administrateur de tester des nou-veaux comptes. L'administrateur peut également avoir un compte utilisateur normal et vouloir temporairement exécuter des commandes ne pouvant être utilisées qu'en tant que super utilisateur.
La commande pour changer d'identité est :

$ su [utilisateur]
"utilisateur" doit être un nom d'utilisateur valide. S'il n'est pas spécifié, l'identité prise sera celle du super utilisateur.
Opérations sur les système de fichier.


Monter un système de fichiers.


Lorsque vous désirer accéder à un système de fichiers, il faut qu'il soit d'abord "monté". Cette opération ne peut en principe être faites que pas l'administrateur.
La commande pour monter un système de fichiers d'identité est :

# mount [-t type] fichier base
"fichier" est le fichier spécial de périphérique permettant d'accéder au système de fi-chier, ou accessoirement une image disque. "base" est le répertoire dans lequel le sys-tème de fichier sera monté. Ce répertoire est également appelé "point de montage". L'option "-t" permet de spécifier le type du système de fichiers.
Pour une explication complète sur cette commande, vous pouvez consulter les pa-ges de manuel.
Démonter un système de fichiers.


Les médias amovibles doivent d'abord être "démontés" avant de pouvoir être retirés. La commande pour démonter un système de fichiers d'identité est :

# umount fichier | base
"fichier" est le fichier spécial de périphérique permettant d'accéder au système de fi-chier, ou accessoirement une image disque. "base" est le répertoire dans lequel le sys-tème de fichier est monté.
Taille du contenu des répertoires.


La commande pour afficher la taille du contenu d'un répertoire est :

$ du [options] [répertoires]
"du" va retourner le nombre de blocs utilisés par chaque répertoire passé en para-mètre ainsi que leurs sous-répertoires. Pour plus de renseignements sur les différen-tes options, référez-vous aux pages de manuel.
Taille des systèmes de fichiers.


La commande pour afficher l'espace occupé par les différents systèmes de fichiers est :

$ df [syst_fich]
"syst_fich" est le système de fichiers dont vous voulez voir la taille. S'il n'est pas mentionné, vous aurez la liste de tous les systèmes de fichiers.
Opérations sur les processus.


Afficher la liste des processus.


Pour afficher l'état des processus, la commande est :

$ ps [options]
La commande "ps" va prendre une photo de tous les processus tournant sur la machine et vous en donner le résultat. Cette commande possède un grand nombre d'options. Pour plus de détails, référez-vous aux pages de manuel. Une option intéressante est (au format BSD) :
-auxaffiche la liste complète des processus.
Pur affiché la liste des processus en temps réel, la commande est :

$ top
"top" va vous donner la liste des processus tournant sur la machine. Cette liste sera rafraîchie régulièrement jusqu'à ce que vous arrêtiez le programme.
Arrêter un processus.


Il est possible de communiquer avec un processus grâce à des signaux pré-définis. Ces signaux permettent notamment d'arrêter un processus.
Pour envoyer un signal à un processus, la commande est :

$ kill [-signal] pid
"pid" est l'identifiant du processus auquel vous désirez envoyer un signal. Vous pouvez le retrouver grâce à la commande "ps". "signal" peut être le numéro ou le nom d'un signal. Vous trouverez ci-dessous les principaux signaux d'arrêt d'un processus.
Numéro du signalNom du signalSignification
9KILLArrêt immédiat et inconditionnel du processus.
15TERMArrêt normal du processus. Il s'agit du signal par défaut envoyé par la commande "kill"
Exécuter une commande à l'arrière plan.


Lorsque vous exécuter une commande, vous ne pourrez normalement ravoir la main que lorsqu'elle sera terminée. Il est possible d'exécuter cette commande en ar-rière plan. Vous pourrez ainsi obtenir la main avant la fin de la commande, ce qui peut être utile lorsque vous lancez des jobs très longs.
Pour lancer une commande en arrière plan, la commande est :

$ commande &
"commande" est la commande à lancer en arrière-plan.
Faire revenir une commande au premier plan.


Lorsque vous avez lancé une commande à l'arrière plan, vous pouvez la faire revenir au premier plan.
Pour faire revenir une commande en avant-plan, la commande est :

$ fg pid
"pid" est l'identifiant du processus en arrière-plan. Il peut être obtenu grâce à la commande "ps".
Archivage.


Comprimer et décomprimer un fichier.


Il existe un grand nombre d'utilitaires de compression sous Linux. Le plus utilisé est sans doute "gzip" de GNU.
Pour comprimer un fichier avec "gzip", la commande est :

$ gzip fichier
"fichier" est le fichier à comprimer. Le fichier comprimer deviendra "fichier.gz". Attention ! après compression, le fichier original n'existera plus.
Pour décomprimer un fichier avec "gzip", la commande est :

$ gunzip fichier.gz
"fichier.gz" est le nom du fichier à décomprimer. Attention ! après décompression, le fichier compressé n'existera plus.
Archiver des fichiers.


La commande d'archivage classique de UNIX est :

$ tar options archive [fichiers]
"options" sont les options indiquant les opérations à effectuer, "archive" le fichier de destination ou le fichier de périphérique d'archivage et "fichiers" la liste des fichiers à archiver.
Vous trouverez ci-dessous les options les plus couramment utilisées.
La commande pour créer une nouvelle archive est :

$ tar cvf archive.tar fichiers
La commande pour lister le contenu d'une archive est :

$ tar tvf archive.tar fichiers
La commande pour restaurer une archive est :

$ tar cvf archive.tar fichiers


Chapitre 6 : L'éditeur de texte standard : vi.


Introduction.


Quiconque travaille en ligne de commande sous Linux a été confronté à un moment donné à "vi". Dire que l'utilisation de ce dernier nécessite une certaine habitude est un euphémisme. Pourtant, il reste encore très utilisé car il est présent sur tous les systèmes UNIX.
"vi" a été développé pour être utilisé sur des terminaux disposant d'un nombre limité de touches. Ainsi, vous pouvez vous passer des touches comme les flèches, les sauts de page, les touches d'effacement, etc. Toutes ces fonctionnalités peuvent être réalisées grâces aux touches alphanumériques.
Les différents modes.


"vi" possède différents modes de travail. Chaque mode vous permet d'exécuter différentes choses. Lorsque vous démarré, vous vous trouvez dans le mode "commande". Vous pouvez passer en mode "édition" ou en mode "ex".
Le mode "commande".


Le mode "commande" est le mode dans lequel vous pouvez introduire différentes commandes. Vous pouvez ainsi déplacer votre curseur, effacer un ou plusieurs caractères, effectuer des substitutions, etc.
Le mode "édition".


Le mode "édition" est le mode dans lequel vous pouvez taper votre texte.
Le mode "ex".


Le mode "ex" est un mode de commande qui permet d'effectuer des tâches un peu différentes de celles du mode "commande" comme sauver le fichier, quitter le programme, etc.
Passer d'un mode à l'autre.


Au démarrage, vous vous trouvez dans le mode "commande". Pour passer en mode "édition", il existe une série de commandes, que nous verrons plus tard, suivant l'action que vous désirez effectuer.
Pour passer du mode "commande" au mode "ex", tapez la touche <:>. Lorsque la commande "ex" sera exécutée, vous retournerez automatiquement au mode "commande".
Pour passer du mode "édition" au mode "commande", pressez la touche <ESC>.
Les commandes du mode "commande".


Passage en mode "édition".




CommandeAction
iInsertion de texte devant le curseur.
aInsertion de texte après le caractère.
IInsertion de texte au début de la ligne.
AInsertion de texte à la fin de la ligne.
oAjout d'une ligne avant la ligne courante et passage en mode "édition".
OAjout d'une ligne après la ligne courante et passage en mode "édition".
rRemplace le caractère se trouvant par sous le curseur par le prochain caractère tapé.
RRemplace tous les caractères jusqu'à la fin de la ligne ou jusqu'à ce que la touche <ESC> soit pressée.
Les commandes de déplacement.


Bien que les touches de déplacement fonctionnent dans la plupart des versions moderne de "vi", voici les commandes classiques.


CommandeAction
[n]hDéplacement de [n] caractères à gauche. [n] est optionnel.
[n]jDescend de [n] caractères. [n] est optionnel.
[n]kMonte de [n] caractères. [n] est optionnel.
[n]lDéplacement de [n] caractères à droite. [n] est optionnel.
<CTRL>FAvance d'un écran.
<CTRL>BRecule d'un écran.
[n]GSe déplace à la ligne [n]. Si [n] n'est pas précisé, se déplace à la dernière ligne. [n] est optionnel.
^Premier caractère non blanc de la ligne.
$Dernier caractère de la ligne.
Les commandes de recherche.




CommandeAction
/texteRecherche "texte" vers le bas.
nRecommence la dernière recherche.
Les commandes d'effacement.




CommandeAction
[n]xEfface [n] caractère à partir du curseur. [n] est optionnel.
XEfface la caractère précédant le curseur.
[n]ddEfface [n] ligne à partir de la ligne en cours. [n] est optionnel.
[n]dwEfface [n] mots à partir du mot en en cours. [n] est optionnel.
Notez que tout ce que vous effacez est placé dans une mémoire tampon et qu'il pourra être collé plus tard.
Les commandes d'édition.




CommandeAction
[n]yyCopie [n] lignes dans la mémoire tampon. [n] est optionnel.
pColle le texte contenu dans la mémoire tampon après le curseur.
PColle le texte contenu dans la mémoire tampon avant le curseur.
uAnnule la dernière action.
.Répète la dernière action.
Les commandes du mode "ex".


L'aide.




CommandeAction
:helpAffiche l'aide.
:viusageAffiche la liste des commandes du mode "commande".
:exusageAffiche la liste des commandes du mode "ex".
La manipulation des fichiers.




CommandeAction
:w [fichier]Sauvegarde dans [fichier]. [fichier] est optionnel.
:wqSauvegarde le fichier en cours et quitte "vi".
:qQuitte "vi". Si des modifications ont été effectuées mais non sauvegardées, la commande ne sera pas exécutée.
:q!Quitte "vi". Si des modifications ont été effectuées mais non sauvegardées, elles seront perdues.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.roomcasa.c.la
hindoss
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 574
Age : 27
Date d'inscription : 02/05/2009

MessageSujet: Re: Suite du cours //LINUX// partie 3   Jeu 21 Mai - 13:03

jocolor très utiles ......bravo jocolor
Revenir en haut Aller en bas
liabel
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 30
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Re: Suite du cours //LINUX// partie 3   Sam 23 Mai - 12:34

alien merciiiiiiii et bon couragealien

alien
alien alien alien
alien alien rendeer alien alien
rendeer rendeer
rendeer rendeer rendeer rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suite du cours //LINUX// partie 3   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suite du cours //LINUX// partie 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» suite geométrique(et partie entière^^)
» droit social 2, ou sont les cours?
» limite d'une suite géométrique de matrices
» Suite périodique ?
» Je cherche à donner du travail comme punition en cours de philo.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Groupe ESGI :: > Cours & Exercices :: Cours et exercices de l'informatique-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com